dimanche 13 septembre 2020
65-0124
Les douleurs de l’enfantement

Chères personnes qui boivent au Puits artésien,

Comme c’est merveilleux de boire à ce Puits artésien. La Parole pure, claire et fraîche qui coule de la Source d’Eau vive, où nous pouvons boire chaque fois que notre cœur le désire. Il est venu et a étanché la soif de notre âme, dans une terre aride et desséchée.

Quand nous sommes déprimés, nous pouvons boire. Quand le combat fait rage, nous pouvons boire. Quand nous avons besoin de guérison, nous pouvons boire. N’importe quand, n’importe où, nous pouvons appuyer sur le bouton lecture et entendre le Père nous parler et dire : Bonjour, mes amis, de quoi avez-vous besoin aujourd’hui? De guérison? Avez-vous besoin d’avoir la certitude que vous êtes mes fils et mes filles Adoptés? Avez-vous besoin d’une réponse à une question que vous avez dans votre cœur? Ou avez-vous simplement besoin de vous asseoir sous l’onction du Saint-Esprit et juste boire, et boire, et boire, et être rafraîchis dans votre âme?

Sa Parole, ce Message, nous place instantanément dans la Présence du Saint-Esprit. Parfois, nous luttons pour essayer d’entrer dans Sa Présence, mais nous savons qu’à la seconde même où nous appuyons sur le bouton lecture, nous sommes sous l’Onction du Saint-Esprit. Cela nous a été révélé, et nous croyons de tout notre être que C’est la Voix de Dieu qui nous parle directement par les lèvres humaines qu’IL a choisies. Pourquoi une personne saine d’esprit voudrait-elle boire à une autre Source?

Alors que nous écoutons ces bandes, Elle s’étend dans les contrées païennes, et dans le monde entier, partout où quelqu’un écoute. Elle appelle chaque personne faible, chaque âme perdue, chaque corps malade, chaque Semence prédestinée, et leur dit : “Vous pouvez recevoir ce dont vous avez besoin, si vous ne doutez point et que vous croyez chaque Parole, car ce n’est pas moi qui vous parle, c’est LUI qui ne fait que m’utiliser pour vous parler.”

Imaginez-vous un peu, là, si vous aviez vécu autrefois, aux autres époques, pendant les secousses provoquées par les prophètes de Dieu et par les Paroles proclamées, de quel côté auriez-vous voulu être, à cette époque-là?

Eh bien, vous avez le même choix aujourd’hui. Elle se prépare à enfanter la Parole parfaite, là, et la Parole vient pour l’Épouse-Parole. De même que la—la femme est une partie de l’homme, qu’elle a été tirée de lui, il faudra aussi que l’Église soit une Église qui demeure dans la Parole, toute Parole de la Bible; pas des systèmes, des dogmes, ni rien qui Y ait été ajouté. Il faudra qu’Elle soit dans une Parole sans mélange, pure, vierge.

Qu’auriez-vous fait à cette époque-là? Seriez-vous allés du côté de leurs systèmes, de leurs dogmes et de leur prêtre, ou seriez-vous de ceux qui s’en sont tenus à la Parole révélée pour ce jour-là?

Il a dit que nous ne construisons pas un mur, nous construisons une maison. Quand vous construisez une maison, vous devez la construire exactement selon le plan, sinon votre maison sera un gâchis. Notre Plan, c’est la Parole. La Parole du Seigneur vient à Son prophète, Elle ne vient jamais aux prêtres; Elle vient aux prophètes. Le prophète est le SEUL interprète divin de cette Parole. Alors, qui bâtira Sa Maison?

Il faut qu’un oint vienne du Ciel, soit envoyé ici-bas pour le faire. Ç’a été le cas dans chaque âge.

Une fois de plus, le monde, et Ses Élus, éprouvent des douleurs d’enfantement. Vous n’avez qu’à regarder les choses qu’Il nous a dit se passeraient dans le monde et dans Son Église aujourd’hui. Nous voyons cela s’accomplir devant nos yeux. Dans chaque âge, le Père a envoyé Ses messagers : Paul, Irénée, Martin, Colomba, Luther, Wesley, et dans notre âge, William Branham. Au passage de chacun de ces messagers, le monde, à la fois naturel et spirituel, a éprouvé des douleurs d’enfantement.

Il faut la douleur, la détresse et le malaise, mais maintenant la dernière douleur de l’enfantement et le temps sont proches. Nous voyons la condition du monde, la détresse parmi les nations. Nous voyons que l’Épouse ressent l’urgence de s’en tenir aux bandes et de croire chaque Parole. C’est difficile, mais C’est l’enfantement de Son Épouse. L’Enlèvement est proche.

Nous nous unirons de nouveau à 13 heures, heure de Jeffersonville (heure avancée de l’Est GMT/UTC -4) pour boire à ce Puits artésien et écouter la Parole, alors qu’Il nous dit que nous éprouvons maintenant les dernières Douleurs de l’enfantement, 65-0124.

Fr. Joseph Branham

 


Traductions

Français

Espagnol

Portugais

Italien

Norvégien

Roumain

Russe

Cette prédication a déjà été passée au Tabernacle aux dates suivantes.

Des difficultés avec la diffusion en continu?